Imprimer cet article

Informatique

Optez pour un portable tout-terrain !

Certains ordinateurs sont conçus pour résister aux conditions climatiques extrêmes, à l’eau, à la poussière et aux chocs.

Publié le

Toujours plus légers, plus puissants, plus communicants, les ordinateurs portables sont plus que jamais devenus des outils professionnels de tous les instants. Un rôle que la plupart de ces machines remplissent sans trop de difficultés dans l’espace douillet d’un bureau ou d’un compartiment de train. En revanche, exposés aux intempéries et à la rudesse de certains métiers, seuls les ordinateurs dits « durcis » ont une chance de survivre au-delà de quelques jours. Présentation de ces appareils tout-terrain.

Résistants aux chocs

Il y a peu de chance qu’un ordinateur portable traditionnel résiste à une chute de plus d’une dizaine de centimètres. Les portables durcis, pour les plus résistants, peuvent, quant à eux, tomber de près d’un mètre sur un sol de béton sans que cela occasionne de dégâts. Cette résistance s’explique par le fait que les parties les plus sensibles de l’appareil sont protégées. Le disque dur, par exemple, est logé dans un boitier composé d’un alliage métallique très résistant, lui-même isolé de l’appareil par des « amortisseurs » en polymère destinés à préserver le disque des chocs violents mais également des vibrations. Les contours de l’écran ainsi que la coque de l’appareil sont, eux aussi, fabriqués dans des matériaux plastiques ou métalliques qui permettent à ces appareils d’encaisser des coups et de résister à l’écrasement.

Indifférents aux intempéries

Les appareils électroniques n’aiment pas l’eau. Une simple projection de liquide peut ainsi causer leur destruction. Pour éviter ce risque, les ordinateurs durcis sont étanches. Cela ne signifie pas que l’on peut les plonger dans l’eau mais simplement qu’il est possible de les faire fonctionner dans des environnements très humides (90 %) ou les « asperger » sans danger. Cette étanchéité leur permet également d’être beaucoup moins sensibles à la poussière que les machines classiques. Par ailleurs, les ordinateurs durcis sont généralement équipés d’un système interne destiné à réguler la température de leurs composants et notamment du processeur. Un système permettant à ces machines de fonctionner par des températures allant de - 20° à + 60°.

Un usage facilité

Pour faciliter leur utilisation dans des conditions extrêmes, ces machines sont très souvent équipées de batteries renforcées garantissant plus de 5 heures d’autonomie et d’un écran lumineux et contrasté offrant une bonne visibilité même en plein soleil. En outre, ces portables disposent d’une poignée de transport scellée sur la coque et offrent parfois des antennes intégrées permettant d’optimiser les transferts de données en tout lieu.

Combien ça coûte ?

Il existe de nombreux fabricants proposant des ordinateurs durcis. Les plus réputés sont Getac, Panasonic ou encore Durabook. En fonction de ses performances et de sa robustesse, le prix d’un ordinateur portable durci peut varier de 900 € à plus de 5 000 €.

Tablettes et systèmes spéciaux

L’électronique durcie ne concerne pas que les ordinateurs portables. De nombreuses tablettes tactiles renforcées sont ainsi proposées sur le marché, mais également des appareils plus spécifiques équipés de lecteurs particuliers, d’un système de géolocalisation ou de logiciels métiers.

Haut de page Article du - © Copyright Les Echos Publishing - 2013