Imprimer cet article

Informatique

Dites-le avec une infographie

À la fois ludiques, séduisantes, colorées et informatives, les infographies sont de plus en plus utilisées pour présenter des chiffres ou mettre en lumière une étude. Grâce à certains sites Internet, il est possible de les concevoir facilement. Ces infographies peuvent être imprimées ou mise en ligne sur un site web.

Publié le

Simples et intuitifs

Ces sites offrent des interfaces ergonomiques et intuitives et sont dotées de bibliothèques de modèles.

Longtemps réservée aux entreprises de communication et de publicité, la faculté de concevoir des infographies originales est désormais offerte à tous grâce à Internet. Le seul effort à fournir est de se familiariser avec l’un des sites qui permettent, le plus souvent gratuitement, de les réaliser. Présentation des possibilités que donnent les plus connues de ces applications : piktochart.com et easel.ly.

Page blanche ou modèle

Une fois connecté puis inscrit sur un de ces sites de conception d’infographie, le travail peut commencer. Dotées d’une interface simple et conviviale, ces applications proposent, le plus souvent, de partir d’une page blanche ou d’utiliser un modèle prérempli qu’il est possible non seulement de personnaliser (changement du texte, de la couleur de fond, de la taille des dessins…), mais aussi de modifier (suppression d’un graphique, ajout d’un texte ou d’un dessin…). Généralement, les modèles proposés permettent de mettre en valeur des données chiffrées sous la forme de graphiques variés ou encore de créer des cartes ou des affiches destinées à annoncer un événement ou une manifestation. Si tous les modèles sont présentés, seule une partie d’entre eux cependant est utilisable gratuitement. Les autres étant réservés aux utilisateurs des versions payantes de ces sites Internet.

À noter :
Piktochart propose trois formats de documents : les infographies verticales longues, dont la taille est bloquée ou libre, destinées à prendre place sur les sites Internet et les blogs ; les rapports (deux pages A4 empilées verticalement) conçus pour présenter des informations chiffrées (tableaux, graphiques…) et les affichettes (une page A4) permettant, par exemple, d’annoncer l’organisation d’un évènement. De son côté, Easel.ly classe ses modèles dans une quinzaine de rubriques thématiques (des animaux à la technologie en passant par la santé, le sport ou encore l’environnement). Leurs dimensions (hauteur, largeur) sont librement définies par l’utilisateur.
Le glisser-déposer

Dotés de menus n’intégrant que les fonctions connues de tous les utilisateurs de logiciels bureautiques (copier, coller, annulation de la commande précédente, couleur, texte, liens, transparence…), Piktochart comme Easel.ly peuvent être pris en main très rapidement. Ces applications offrent, par ailleurs, via des bibliothèques, la possibilité d’insérer dans l’infographie un nouvel élément (image, texte, graphique, photo…) en utilisant un simple glisser-déposer et de modifier sa position ou bien sa taille en n’utilisant que la souris.

Précisions :
en plus d’une série d’objets géométriques et de flèches, Easel.ly permet d’insérer dans ses infographies des représentations de personnages, d’animaux, des cartes géographiques, des immeubles, des monuments, des instruments de musique ou encore des véhicules. Piktochart propose, quant à lui, des centaines d’objets classés dans une trentaine de rubriques (de l’agriculture à l’urbanisme).

Ces deux sites Internet permettent également à l’utilisateur d’importer ses propres photos ou images pour les insérer dans l’infographie.

Piktochart pour les graphiques

Piktochart offre la possibilité de mettre en valeur des données chiffrées via des graphiques. Il est possible de les créer ou de les modifier en utilisant une feuille de calcul intégrée à l’application ou en important un fichier issu d’un tableur.

Précision :
un lien dynamique entre une feuille de calcul stockée sur l’espace mémoire de Google (Drive) et une infographie peut être créé. Dans cette hypothèse, les graphiques apparaissant dans l’infographie sont automatiquement mis à jour dès qu’intervient une modification des données sur la feuille de calcul.

Pour imprimer et pour Internet

Les infographies réalisées à partir de ces outils peuvent être imprimées ou prendre place sur un site Internet.

Les infographies terminées peuvent être enregistrées sous différents formats. Piktochart propose de les exporter en format image (JPG et PNG) dans sa version gratuite, mais également en PDF dans ses versions payantes. Easel.ly, quant à lui, exporte ses infographies en JPG et en PDF. Grâce à ces différents formats, les infographies ainsi réalisées peuvent non seulement être imprimées ou intégrées dans un document bureautique ou un diaporama, mais aussi prendre place sur un site web, un blog ou au sein d’une application pour tablette ou smartphone.

Haut de page Article du - © Copyright Les Echos Publishing - 2014